Comment profiter des limpers?

comment profiter des limpers

Vous êtes un joueur de Hold’em No-limit? Vous jouez en cash-game à des tables à faible enjeu et vous avez récemment fait la transition de l’online vers le live. Oubliez les sessions multi-tables, les logiciels de tracking et autres outils d’analyses statistique. Il faudra trouver de nouveaux repère, voire repartir de zéro. Le poker en ligne et le poker en live, en cash-game ou en tournois, sont deux types de jeux bien différents.

Et si on prenait tous les jetons des limpers?

Un exemple de situation rarissime en ligne et plutôt courante en live : le « limpfest ». Ce nom, inventé par Alan Schoonmaker, désigne une partie fréquentée par un grand nombre de limpers préflop.

Voici un scénario de limpfest classique en Hold’em No-Limit deep-stack :

  • Les joueurs A et B, larges-passifs, limpent pour 2 € en début de parole – une habitude, les concernant.
  • Le joueur C, un individu serré-agressif, relance à 20 € en position intermédiaire.
  • Tout le monde se couche jusqu’aux joueurs A et B, qui suivent les 18 € supplémentaires.

Nous pourrions continuer de commenter ce coup mais il y a déjà beaucoup à dire!

  • Les joueurs A et B d’abord. Des joueurs larges-passifs. Leur ambition? toucher leur flop. Si possible à moindre coût. Idéalement pour 2 €, mais s’il faut payer une rallonge, ils n’y rechignent pas, quelle que soit leur position. Contre de tels joueurs, dont le jeu se résume à espérer toucher un joli flop, il y a pas mal d’argent à gagner. Le hic, c’est qu’ils ne restent pas longtemps à la table, à moins d’y prendre des rebuys. Ces joueurs-là, larges et passifs à outrance, sont rares sur Internet mais plutôt fréquents en live.
  • Le joueur C, maintenant, serré agressif. Sa relance de dix fois la grosse blinde contre deux limpers est disproportionnée. Elle aura pour effet de tuer l’action la plupart du temps. Avec une main forte, il est conseillé de relancer d’un montant plus raisonnable pour valoriser sa main. De plus, avec une main marginale, une relance trop élevée est dangereuse, car tout joueur qui la suivra aura de meilleures cartes que vous.

Si vous avez la chance d’avoir à votre table deux joueurs comme A et B, des ultra larges-passifs, testez donc leurs limites. Petite parenthèse, je vous invite à lire mon article sur les types de joueurs de poker qui est un parfait complément à ce petit exemple.

Revenons à nos ânes. La première fois qu’ils ont tous les deux limpé pour 2 €, peut-être avez-vous relancé à 12 € et été suivi ? Dans ce cas, attendez la prochaine occasion favorable et relancez à 15 €.

Ils suivent encore ? Essayez 20 € la fois suivante, etc. Il est utile de savoir jusqu’à quel point vous pouvez les pousser à l’action. Cette information vous servira lorsque vous aurez de bonnes mains.

En théorie, si vous avez à votre table un joueur large-passif qui est disposé à limper pour 2 € et à suivre pour, par exemple, 50 € hors position, relancez-le de cette somme, 50 €, chaque fois que vous souhaitez vous retrouver en tête-à-tête avec lui. Profitez de sa largesse !